Menu

***NEW*** LA CHRONIQUE D’UN COACH COMBLE

« QUE DU BONHEUR L’ANNEE 2022… ! »

Lorsque j’ai choisi  cette phrase pour l’édition du calendrier de mon groupe, j’étais dans l’espérance que les athlètes que j’entraîne aient pour objectif le plaisir.

J’étais loin de m’imaginer que l’année 2022 allait récompenser ces jeunes avec autant de satisfactions. C’est juste incroyable, indescriptible les joies partagées avec eux. Des moments privilégiés qui procurent des instants d’extases, de pur bonheur qui récompensent leur travail et leur volonté de repousser leurs limites. Les suivre et les accompagner dans la conquête du bonheur a été pour moi un enrichissement que je souhaite à tous les coachs.

De voir des athlètes progresser à l’entraînement est déjà à cataloguer dans le registre des privilèges. Mais… ! de les accompagner en compétitions et de les voir performer est pour moi l’élixir des satisfactions. Vivre ces surpassements, ces résultats surprenants, incroyables, découvrir les performances sur les tableaux d’affichage, et savourer ces visages d’athlètes qui s’illuminent de plaisir et de bonheur valent la joie d’être vécue.

Etre l’accompagnateur de ces moments ne fait que grandir ma passion pour ce sport et cela justifie les heures sur les routes, les week-ends en sillonnant la Suisse. Cette passion me guide et est surtout un remède contre le processus de vieillissement. Quand je lis la définition de la passion dans le dictionnaire j’y  découvre « Moments impétueux de l’être vers ce qu’il désire, émotions puissantes et continues. Passion amoureuse… »

Oui… ! je confirme que j’ai une passion amoureuse avec l’athlétisme et, qu’elle me le rend bien grâce aux athlètes que j’entraîne.

«  QUE DU BONHEUR L’ANNEE 2022 »

Je confirme…. ! cela a été l’année la plus incroyable que j’ai vécue. Actuellement, c’est la période des feuilles mortes qui tombent à la pelle, signe que l’été indien se termine. Mais que la récolte de cette saison a été prolifique en résultats, en médailles, et titres emplissant la corbeille à ras le bord.

Février aura été le mois qui a lancé une saison qui allait permettre cette récolte abondante. Cela coïncide également avec  la résurrection de Juliana Soares après une année 2021 bien compliquée, pour ne pas dire très difficile. Février c’est sa reconquête des podiums. Message qu’il va falloir compter  à nouveau avec elle en Suisse pour le triple saut. Saint Gall sera la ville qui verra Juliana monter sur la 2ème marche du podium aux Championnats Suisses indoor en U20.

Ce podium sera lumineux avec sur la plus haute marche Shelby Odier. Deux  centimètres va séparer ces deux athlètes du Stade Genève. Voilà…. ! c’est l’étincelle qui va déclencher une saison hors du commun, hors norme.

Février, c’est également Louis Mallet à Macolin qui ne souhaite qu’une chose… ? remporter le titre en Elite pour le triple saut. Ambition récompensée par l’accession sur la plus haute marche du podium désiré. Toujours en février c’est Shelby qui s’illustre en prenant la troisième place du triple saut  lors des Championnats Suisses Elite à Macolin.

La cueillette de l’hiver est terminée avec dans sa corbeille deux médailles d’or une d’argent et une de bronze. Juste admirable.

Que sera l’été…. ? La réponse viendra lors des Championnats Régionaux à Lausanne avec un nouveau doublé sur les plus hautes marches en U18 d’Adrien Turner et Silas Sauvin au saut en longueur. Adrien continue sa récolte avec une deuxième place dans une discipline qu’il découvre en compétition, le triple saut.

Déjà, la fin de la saison se profile avec les deux rendez-vous les plus importants de la saison. Fin août c’est les Championnats Suisses U18 à Riehen. Adrien qui n’est jamais rassasié de médaille ira cueillir une brillante deuxième place au triple saut. Concrétisant une saison en tout point remarquable.

Une date avait été spécialement cochée dans le calendrier puisque les Championnats Suisses U20 et U23 étaient organisés par le Stade Genève au Stade de Champel  le 3 et 4 septembre. Devant le public de Genève et sur leurs stade d’entraînement, certaines et certains avaient planifiés que ce serait l’apothéose d’une saison marquée du sceau «  Que du bonheur l’année 2022 »

Ce bonheur omniprésent durant ce week-end va briller de mille feux et ceci grâce à Shelby, Juliana et Louis qui vont contribuer à faire resplendir les couleurs jaunes et noires. Nouveau doublé pour Shelby et Juliana en U20 dans l’ordre sur les plus hautes marches du podium. Louis en U23 se verra décerner la médaille d’or. Apothéose totalement réussie pour cette saison 2022.

Bilan d’une saison exceptionnelle. Bilan d’une cueillette abondante.

Maintenant…. ! il n’est déjà plus l’heure de s’assoir sur ses lauriers, mais de penser à la suite et, de se remettre au travail pour préparer la prochaine saison avec l’arrivée de  nouveaux athlètes dans le groupe.

Que sera 2023… ?

Je vous donne rendez-vous pour le prochain article en janvier avec peut être une très  grande surprise, sinon ce sera en février pour les Championnats Suisses indoor à Macolin et Saint Gall

Date importante à cocher dans vos agendas.

Le stage de Pâques du 7 au 15 avril 2023 à Toulon en vous espérant nombreux pour ce moment privilégié de partage de toutes les disciplines pour l’ensemble des athlètes du club.