Menu

Dans l’oeil du coach

ACTE 1  L’Ascension

Pluie le jour de l’Ascension, les blés dépérissent jusqu’à la moisson  (proverbe agricole) Mais voilà, nous ne sommes pas dans le monde agricole mais bien dans celui de l’athlétisme, et c’est bien le jeudi 13 mai, jour de l’Ascension que nous allons à Langenthal. Si avril est pluvieux fait mai joyeux, alors là…. ! les proverbes ne sont donc pas d’actualités… !

Nous nous allerons selon la chanson du chanteur Renaud pour un trajet de 2h30 avec un départ pluvieux de Genève. Le bonheur est un rayon de soleil…. ! Oui… mais…. ! Nous espérons vivement le rencontrer. Mais voilà, faut-il préférer le vent à l’eau qui nous tend les bras lors de notre arrivée à Langenthal… ?

Nos quatre mousquetaires vont devoir faire face avec ces conditions peu propices aux grands exploits. Et pourtant… !

ACTE 2  Parlons Athlétisme                                                                                                  

Louis, l’athlète qui souhaite les grandes chaleurs pour exploiter son potentiel, a ajusté sur sa tête son bonnet de laine. La doudoune est pour l’instant restée dans le sac. Pas très bon présage tout cela.

Le premier à concourir est justement Louis qui s’est séparé de son bonnet pour enfiler un leggings… ! Le vent n’a pas de main et pourtant il a giflé Louis… ! dans sa course d’élan avec une vitesse de moins 4,9m/secondes. Malgré cela, il va tout de même réaliser une très belle performance et démontrer qu’il va falloir s’habituer à ce qu’il troque les premières places en Suisse cette année  dans cette discipline du triple saut.

15 mois d’attente qu’il aura fallu à Shelby Odier pour à nouveau savourer le plaisir de sauter en compétition. Longue attente… ! Il faut remettre les automatismes en place dans cette discipline qu’est le triple saut. Elle va démontrer que son retour au premier plan est à nouveau d’actualité. Il va falloir compter sur elle dans sa catégorie U18. Il est certain qu’elle va jouer les premiers rôles dans cette catégorie en Suisse cette année.

Moi qui a une préférence pour les disciplines techniques, je me lasse jamais d’admirer un coureur de demi-fond tellement sa science de la course m’émerveille. Julien Stadanske puisqu’il s’agit de lui c’est fait oublier pendant les trois quarts du 1000m restant dans le milieu du peloton. A trois cent mètres de l’arrivée il a rappelé à ses adversaires qu’il n’est pas venu à Langenthal pour faire de la figuration. 50 mètres plus loin il est au commande de la course  pour ne plus la lâcher jusqu’à la fin en établissant au passage son record personnel sur cette distance. Et pardon du peu…. ! Devant l’élite Suisse.

Le quatrième mousquetaire est une nouvelle recrue venue au club qui va combler nos lacunes dans sa discipline. Le « Mercato » de l’hiver a été fructueux avec l’arrivée d’excellents athlètes qui va pleinement bonifier notre club. De bon augure pour le CSI du mois de septembre pour le Stade Genève.

Sasha Masungi va donc étrenner les statistiques 2021 en U20 du lancement du poids dans le club. Il réalisera une très bonne série avec plusieurs jets à plus  de 12 mètres. Difficile d’être explosif avec le froid (13 degrés) pour envoyer son engin vers un exploit. Le soleil est pour bientôt et les performances vont être présentes. D’autres athlètes vont nous épater tout au long de cette saison qui va être passionnantes, si… ! Nos autorités oublient que l’athlétisme n’est pas un sport uniquement pour les moins de 20 ans et l’Elite, mais pour un ensemble de cette famille. La discrimination n’a pas sa place sur un stade.

ACTE 3 Les résultats

Shelby Odier 11,12m triple saut

Sasha Masungi 12,70m au poids

Louis Mallet 14,79m au triple saut

Julien Stalhandske 2’24,87 au 1000m PB

Texte écrit par Fredy Auberson