Les News du Stade Genève

CSI U20 : nos garçons reviennent avec le bronze (30 juin 2018)

Écrit par Pierre-André d'ARBIGNY.

 

Texte écrit par Martina Chyba (maman de Stan) :

Ah la la mes amis quelle journée ! En arrivant sur la piste bleue du Lachen à Thoune, la première épreuve sportive a été de trouver de l’ombre… car il faisait un bon petit 30 degrés à 10 heures du matin…

Quelques heures plus tard, les garçons U20 du Stade Genève, aidés par Florian, un jeune décathlonien d’Aix-les-Bains, et avec une équipe composée presque exclusivement d’athlètes nés en 2000 (alors qu’il y avait beaucoup de 99 dans les autres équipes…) ont pu accrocher la médaille de bronze à leur cou, derrière les valaisans et le bernois.

Sous la houlette de Patrick et Bertrand, nos athlètes se sont tous arrachés dans leurs disciplines mais également dans des disciplines qu’ils ne pratiquent pas forcément d’habitude (n’est-ce pas Louis en hauteur et Anaël au disque ?) car ce qui comptait ce jour-là c’était le travail d’équipe. Alors en résumé :

  • Les deux relais ont bien fonctionné, 4èmeplace en 43’56 pour le 1, 46’53 pour le 2
  • Floriana super assuré au poids 13’01 et pris une superbe 2ème place au javelot 48’90, aidé par Ulysse (35’04).
  • Ulysse qui réalise une 5ème place à la hauteur avec 1’80 et Louis également une 5ème  place à la longueur 6’58, en précisant que Louis battu son record en hauteur(!) 1’75.
  • Julien au top sur 800 2’01’59, avec Haben qui a malheureusement été disqualifié et le même Julien impérial sur 3000, remportant la course avec 5 secondes d’avance en 9’06’79, avec aussi une belle course d’Anaël, 4ème en 9:16.60.
  • Stan a battu son record personnel sur 110 haies 15’17 finissant 4ème.
  • Pablo 54’00 et Victor 54’15 ont tout donné sur 400 où ils avaient à faire à TRES forte partie.
  • Oussama gagne sa série sur 100 en 11’26, et Moctar la sienne en 11’92.
  • Et enfin last but not least, en fin d’après-midi, Keanu  réalise à la perche la meilleure performance suisse junior de l’année avec 4m85 + record genevois, il remporte le concours évidemment, tout en assurant le disque 32’76… sans oublier le fait qu’Anaël, lui, a lancé le disque pour le première fois, respect pour ses 14’42 !

Bref, ils ont été super. Merci infiniment aux entraîneurs qui les ont portés, transportés et aussi  supportés ;) toutes ces années… Mais là, honnêtement tout le monde est cuit, y compris les parents, et ce n’est pas que la faute du soleil de plomb, alors vive les vacances !

Dans l'oeil du coach : Juliana et le triple saut

Écrit par Pierre-André d'ARBIGNY.

 

(Photo : Fredy Auberson)

La jeunesse au service de la technique ou Juliana et le triple saut

Le triple saut est une discipline qui peut-être traumatisante et difficile à assimiler pour les jeunes. Il s’agit d’effectuer 3 sauts en étant capable de tenir son bassin haut et ne pas perdre de vitesse sur chaque saut.

Pour les athlètes dans l’âge de la croissance ce n’est pas évident de réaliser 3 sauts car les impacts sur le bassin, les genoux et les chevilles sont importants. Souvent le 2èmesaut est synonyme de foulée et non d’un saut, car les jeunes n’ont pas la force et le manque de placement du bassin (gainage déficient), et le pied pour le concrétiser.

Hors, aujourd’hui le Stade Genève possède une athlète de 14 ans qui est capable d’effectuer 3 sauts sans trop perdre de vitesse de pied sur le triple saut. C’est juste extraordinaire cette qualité à cette âge. Juliana Soares, selon mon avis à toute les caractéristiques pour dans le futur avoir des grandes satisfactions dans cette discipline.

Pourquoi :

Juliana en saut en longueur n’arrive pas actuellement à l’impulsion à placer son genou avec un angle d’élévation de 19 à 23 degrés pour grandir vers le haut et l’avant. En triple saut, l’angle à l’impulsion du genou est de 10 à 14 degrés, ce qu’arrive à réaliser Juliana avec un genou pointé vers l’avant pour le cloche pied (1ersaut). Au 2èmesaut (le bondissement) son bassin ne subit pas d’affaissement et reste haut avec une très bonne réactivité du pied au sol pour ne pas perdre de vitesse. Honnêtement je suis impressionné par la tenue de son bassin à son âge. Le point perfectible pour elle, je devrais dire les deux axes de travail, c’est améliorer sa vitesse et le travail du ramené (3èmesaut)

Dès que le travail de vitesse sera acquis et l’amélioration de son ramené, cela devrait dans le futur lui procurer de très belles satisfactions sur le plan des performances au niveau national.

Portrait de Juliana :

Athlète très sensible

Athlète motivée, volontaire

Athlète à l’écoute et assimile rapidement les corrections

Athlète qui ne lâche rien en compétition, et qui est capable de réaliser son meilleur résultat au dernier essai.

Athlète orientée résultat

Résultats :

2017 participe à ses 1erchampionnat suisse à 13 ans dans la catégorie supérieure U16. 10èmeplace au triple saut

Meilleur performance genevoise 2018 en U16

2èmeaux championnats régionaux  2018 en U16

5èmemeilleures performance actuelle en suisse en U16 avec 10,59 m

Le reste à venir...

(Texte écrit par Fredy Auberson, merci !)

 (Photo : Fredy Auberson)

Le record du monde de triple saut chez les femmes est détenu par Inessa Kravets/Ukraine (Göteborg 10 août 1995) avec 15m50.

Chez les hommes c'est Jonathan Edwards/GBR qui détient le record avec la marque de 18m29 (Göteborg 07 août 1995) :

Excellents résultats de nos jeunes athlètes à Langenthal (23-24 Juin 2018)

Écrit par Pierre-André d'ARBIGNY.

Les Championnats régionaux de la région Ouest ont eu lieu à Langenthal dans le canton de Berne durant le week-end du 23-24 juin 2018. 

Nos athlètes reviennent avec 9 podiums au total :

Récit du week-end par Michèle Rohrbasser :

Maya Chollet 14ème aux Championnats du Monde de course de montagne longue distance (24 juin 2018)

Écrit par Pierre-André d'ARBIGNY.

  

Récit de Maya Chollet, athlète au Stade Genève Athlétisme :

Week-end au top pour le Stade Genève Athlétisme (2-3 juin 2018)

Écrit par Pierre-André d'ARBIGNY.

Nos athlètes du Stade Genève ont été particulièrement brillants durant tout le week-end. 

Les filles se classent à la 3ème place des CSI Ligue Nationale C à Hochdorf et les garçons se maintiennent en Ligue Nationale A (5ème place) à Bâle malgré un nouveau règlement sur la participation des étrangers.

Sur d'autres sentiers certains stadistes participaient aux Championnats Suisses de montagne à Bütschwill dans le canton de Saint-Gall avec un parcours de 13.1km (+860m) :

Marlyse Burger doublement titrée aux Championnats d'Europe Masters (18-20 mai 2018)

Écrit par Pierre-André d'ARBIGNY.

Marlyse Burger athlète du Stade Genève (Gobe Bitume) a fêté dignement ses 75 ans en décrochant 2 titres de championne d'Europe Master. Elle remporte le 10km en individuel (56:32) et le cross par équipe :

National Games 2018 : la torche est arrivée à Genève (20 mai 2018)

Écrit par Pierre-André d'ARBIGNY.

La torche Special Olympics Switzerland est enfin arrivée à Genève à la Place des Nations escortée depuis Versoix par une délégation d'athlètes du Stade Genève. 

Hasard du calendrier au même endroit l'OMS célébrait son 70ème anniversaire avec en guest star Heile Gebreselassie (ETH) le célèbre multiple champion du monde et olympique sur des distances allant du 1500m au 10000m.

34ème édition Courir pour aider (12 mai 2018)

Écrit par Pierre-André d'ARBIGNY.

A travers cette manifestation sportive, Courir pour Aider soutient chaque année un projet concret. Les bénéfices seront reversés à l'association "Kyfékoi" qui oeuvre en faveur des personnes en situation de handicap. (Lien vers le site)

Championnats genevois (06 mai 2018)

Écrit par Pierre-André d'ARBIGNY.


Les Championnats genevois ont eu lieu dimanche 06 mai 2018 au Stade du Bout-du-monde et de nombreux podiums ont été remportés par nos athlètes.

Plusieurs d'entre eux se sont particulièrement distingués durant cette journée.

Joyce Lussi gagne la finale du 100m avec un temps extraordinaire de 12.17 et réussi ainsi les minimas pour les Championnats d'Europe U18. C'est la 6ème meilleure performance du Stade dans cette discipline :

14ème Harmony Genève Marathon for Unicef (05-06 mai 2018)

Écrit par Pierre-André d'ARBIGNY.


Julien Lyon et son ami Sisay Yazew (ETH) remportent main dans la main cette édition du semi-marathon en 01:07:33, Ricardo Pinto est 4ème au général et 1er de sa catégorie avec un temps de 01:12:29.

Pour son retour en compétition Thomas Huwiler a tout donné et gagne avec panache le 10 km en 30:53 :

Connexion