Les News du Stade Genève

Dans l'oeil du coach : Rien ne sera le fruit du hasard (20 septembre 2019)

Écrit par Pierre-André d'ARBIGNY.

Par Frédy Auberson :

 

RIEN NE SERA LE FRUIT DU HASARD

Ce slogan va être mon fil conducteur pour préparer le travail foncier de cet automne et de cet hiver. 2020 doit confirmer les excellents résultats de l’année 2019. Pas de de quoi se reposer sur ses lauriers, il faut construire une nouvelle saison avec des outils performants et ne plus rien laisser au hasard. Il faut rechercher les axes de travail pour ouvrir les portes vers des améliorations.

C’est ce que je viens d’entreprendre avec Juliana Soares avec une batterie de tests dans un centre pour détecter les points à améliorer.

Ce test a été  divisé en deux parties. Le premier était de détecter sa VMA (vitesse maximum aérobie) et de détecter son seuil d’anaérobie. De tenir compte de sa composition corporelle, taille, poids, % masse graisseuse, dimension bras, cuisses etc…

 

La deuxième partie de l’analyse du test était axé sur la force maximale et la force explosive. Force des fléchisseurs et extenseurs du genou en isométrique. Ce test a mis en évidence un certain déséquilibre entre les extenseurs du genou et des fléchisseurs du genou. En effet, au niveau des fléchisseurs (ischios jambiers) une différence va apparaître sur le fléchisseur gauche de Juliana d’environ 26% de moins que le droit. Ce qu’il faut savoir, c’est que sa jambe d’appel est la droite. Donc plus de force ce qui est logique. Ce qui l’est moins c’est que  sa discipline est le triple saut, elle doit avoir une répartition des forces sensiblement les mêmes sur les deux jambes.

Durant ce printemps et l’été un travail de musculation avait été axé sur un travail de force plus important sur la jambe gauche ainsi qu’un travail d’explosivité. Malgré cela le  test révèle toujours un déséquilibre. Déséquilibre pénalisant sa vitesse en sprint ainsi que sur la course d’élan en longueur, et lors du 3èmesaut en triple.

Compte tenu de ce test, des exercices spécifiques ont été conseillés pour rectifier ce décalage. Ils seront mis en place de suite. Un entraînement de plus a été suggéré pour travailler son seuil aérobie et son seuil anaérobique avec des donnés  spécifiques pour entretenir ses réservoirs d’énergie.

Je souhaite que cette approche plus pointue puisse procurer de très grandes satisfactions en 2020 à Juliana. 

Connexion