Les News du Stade Genève

Julien Wanders à Cremona

Écrit par Jessica Barbey.

En cette fin du mois dʼoctobre, se déroulait un match international sur 10km (U20) et semi- marathon (U23) à Cremona (Italie). Ayant été sélectionné pour défendre les couleurs de la Suisse en catégorie junior avec trois autres coureurs (Pascal Ungersböck, Florian Lussy, Laurent Schenkel), cette course représentait lʼoccasion idéale pour tester ma forme, en vue dʼune qualification pour les championnats dʼEurope de cross.

Nous sommes arrivés à Cremona, célèbre ville des luthiers, le samedi 19 octobre. Immédiatement, nous avons été conviés à une cérémonie dʼouverture dans une magnifique église en compagnie des autres équipes invitées : la France et lʼItalie. Malheureusement, la Turquie et la Grande-Bretagne, initialement de la partie, avaient renoncé au voyage.

Le soir, après avoir fait un léger footing et mangé de bonnes pâtes italiennes, le chef de la délégation suisse, Fritz Schmocker nous a donné les consignes pour la course du lendemain. La course aura lieu à 9h30.

Le dimanche, le réveil était donc très matinal (5h30 !). Après une petite marche, un déjeuné copieux, et une petite sieste, il était lʼheure de prendre la navette (pour les juniors), qui nous amènerait au point de départ du 10km (soit au 11,1 km du semi- marathon).

Lors de lʼéchauffement, Fritz nous annonce que le meilleur français veut courir 31ʼ (il avait un record à 30ʼ30). Nʼayant fait aucun entraînement spécifique pour le 10km, je nʼavais aucune idée du rythme que je pouvais tenir.

Lorsque le départ est donné, je décide de me placer dans le groupe de tête, formé de 3 italiens, 2 français, Pascal et moi. Les sensations sont très bonnes, mais le rythme, pourtant rapide sur le 1er kilomètre, ralentit rapidement. Je décide donc dʼaccélérer un peu lʼallure dès le deuxième kilomètre et me replace en 2-3ème position, ne voulant pas dépenser trop dʼénergie.

Nous passons le 5ème kilomètre en 16ʼ environ, la course est plutôt tactique, freinée par 2 italiens. Nous sommes toujours 7 en tête de la course. Me sentant en très bonne disposition, je prend la décision dʼaccélérer lʼallure et place alors une attaque peu après le 6ème kilomètre. Quelques adversaires craquent.

Il ne reste plus que 4 coureurs aux avant-poste ; 2 italiens, pascal et moi. Le parcours est de plus en plus sélectif (beaucoup de faux plats et de virages) et le tempo, désormais imposé par les italiens, ne cesse dʼaugmenter (rythme au alentour de 3ʼ/km). A environ 1,5km de lʼarrivée, au passage dʼune bosse, je perd du terrain sur mes concurrents. Le trio de tête sʼéchappe et je ne les rattraperai plus.

A lʼarrivée jʼéchoue donc au pied du podium individuel, mais me réconforte avec une 4ème place et en établissant un nouveau record personnel (31ʼ42). Pascal obtient une très belle 3ème place en 31ʼ36 (également son record). Florian et Laurent terminent tout deux aux alentours des 33ʼ. Au classement junior homme, nous devançons lʼéquipe de France.

Après la course, un excellent risotto nous attendait au restaurant. Il fût ensuite lʼheure de rentrer en Suisse.

Cette expérience aura été très enrichissante. Mon résultat me satisfait beaucoup pour une première sélection internationale. Jʼespère pouvoir revivre des moments comme ceux-là. Je voudrais pour finir féliciter toute la «team» Suisse et remercier les chefs de délégations pour lʼorganisation. 

Connexion